Voilà. On y est. J'ai passé le cap, j'ai 25 ans aujourd'hui... Je ne peux pas dire que cette situation m'enchante. Cela fait des semaines que je me lamente de la fin de ma jeunesse. Mais quel meilleur moment pour faire un petit point sur une petite vie ? Bien sûr, il me reste encore de larges années à écouler, de nombreuses expériences à vivre, de lieux à découvrir, de gens à rencontrer. Mais, aujourd'hui plus que jamais, je suis embrassé par le sentiment du "c'était mieux avant", ou cette douce nostalgie. Douce mais douloureuse, car ô combien vaine. Nous ne retournerons jamais au passé, nous ne revivrons jamais ce que nous avons déjà vécu. Si j'en ai déjà parlé dans mon article sur la nostalgie, je me suis amusé à constater ô combien nos désirs peuvent être paradoxaux, à l'échelle d'une décennie.